• COMMUNIQUÉ : Mairie Saint-Viaud – Votation du 30 novembre sur la Bretagne

    Nous reproduisons ici un communiqué de la commune de Saint-Viaud qui explique le pourquoi et le comment de la votation organisée le 30 novembre prochain.

    SOURCE : Mairie de Saint-Viaud – 29/10/2014

    DIBAB organise une votation citoyenne le dimanche 30 novembre, salle du Lac.

    Communiqué de la Mairie de Saint-Viaud

    L’association « DIBAB — DÉCIDEZ LA BRETAGNE » a sollicité le Maire de Saint-Viaud fin juin 2014 pour savoir s’il maintenait son acceptation de faciliter une votation sur le thème du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, ainsi qu’il s’était engagé lors de la campagne des municipales 2014.

    Le Maire s’est renseigné auprès de la Préfecture de Loire-Atlantique sur la légalité d’une telle opération.

    Il s’est également assuré du caractère associatif et non politique de la plate-forme « DIBAB ». Il a demandé aux organisateurs un écrit pour que les listes électorales et les salles ne soient pas utilisées commercialement.

    Enfin après avoir recueilli la majorité sur ce sujet lors d’un bureau municipal, le Maire a donné son autorisation pour :

    1. le prêt de la salle du Lac pour organiser une réunion publique le lundi 20 octobre et une votation citoyenne le dimanche 30 novembre au titre de la liberté de réunion
    2. la transmission des listes électorales de la commune de Saint-Viaud

    Le Maire rappelle que la commune ne pouvait organiser un tel scrutin puisque la décision finale du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne sera prise par une autre autorité que la commune de Saint-Viaud.

    Néanmoins, dans l’esprit civique très fort qui existe à Saint-Viaud, le bureau municipal a encouragé cette initiative associative permettant ainsi aux Vitaliens et Vitaliennes de s’exprimer sur le sujet.

    Pour les élus, cela donnait un plus aux habitants de la commune que n’auront pas les habitants des autres communes des alentours.

    La commune ne débourse aucun frais sur cette opération.

    Cela ne coûtera rien au contribuable vitalien, tout est pris en charge par l’association.

    Aucun personnel communal ou élu ne participera à la tenue des bureaux ou au dépouillement au titre de leur fonction.

    S’ils le font, ce sera à titre uniquement personnel, et ils ne pourront engager à ce titre la commune.

    Les modalités de la consultation sont détaillées sur le site de la plate-forme « DIBAB ».